Volontaire

Travaillant en coopération avec le personnel des services d’urgence, nos bénévoles:

  • Possèdent une attitude neutre et sont sans jugement
  • Aident aux victimes à retrouver le contrôle de sécurité
  • Coordonnent un moyen de transport à un endroit sécuritaire
  • Aident les victimes à rejoindre les membres de leur famille ou autres personnes qui font partie de leur réseaux naturels
  • Aident à effectuer des arrangements pour réparations sécuritaire
  • Diffusent l’information sur les ressources et services communautaire pour s’assurer que les victimes reçoivent et continuent de recevoir aide et soutien

Qui sommes-nous?

Nous sommes un programme de réponse communautaire à but non-lucratif. Nos bénévoles, en partenariat avec la police et autre personnels de services d’urgence, proposent de l’aide émotionnelle et pratique immédiate à court terme aux personnes victimes et à leurs familles.

Pourquoi faire du bénévolat?

  • Pour devenir membre d’une équipe de soutien communautaire qui répond aux besoins des victimes de crime ou de circonstances tragiques
  • Pour apprendre de nouvelles compé- tences qui vous serviront pour la vie
  • Pour rencontrer des personnes aussi dédiées que vous-même
  • Pour se sentir bien en soi-même sachant que vous avez porter aide à quelqu’un en besoin

Comment devenir bénévole

  • Soumettre une demande de candidature au bureau de WAVS
  • Soumettre une vérification de dossiers de police
  • S’accorder à compléter une formation
  • Désire de traiter toute personnes touches par une crise avec dignité, respect, compassion et empathie

Exigences de nos bénévoles

  • Assister à la formation de base tel que la politique du Ministère
  • Participer à une rencontre prévue/séance de formation une fois par mois
  • Être disponible de compléter des journées de travail sur rotation
  • Posséder une attitude neutre et capable de conserver toutes confidences
  • Accès à un automobile

Formation

Nos bénévoles doivent compléter un programme de formation de quarante (40) heures tel que la politiques du Ministère du procureur général, avec formation supplémentaire à chaque mois vis-à-vis:

  • Agression sexuelle
  • Abus des plus âgées
  • Violence familiale
  • Intrusion par effraction
  • Mort subite
  • Collisions impliquant des véhicules
  • Suicide
  • Incendie
  • Crises familiales
  • L’homicide

Si vous avez ce qu’il faut pour devenir bénévole aux services d’aide aux victimes, s’il vous plaît communiquez avec nous pour plus de renseignements.